L’Alizé de Strasbourg

En dépit d’une météo instable et capricieuse, Alizé Cornet a finalement remporté les Internationaux de Strasbourg 2013 en battant en finale la tchèque Lucie Hradecka 7/6[4] 6/0. RG, me voilà.

Victoire d'Alizé Cornet aux Internationaux de Strasbourg 2013

Un plan sans accroc

Pour la 27e édition des IS, les spectateurs Alsaciens ont goûté à une surprise qui est tout sauf banale : la victoire d’une française en finale de LEUR tournoi. Alizé Cornet a en effet réussi à repartir avec la plus grosse part du gâteau dans un tournoi exceptionnel de maussaderie dans sa météo mais dont le millésime restera célèbre pour son vainqueur. Après Aravane Rezaï en 2009, ce n’est que la seconde fois qu’une française s’impose sur les terres du Wacken (anciennement Hautepierre). Pour Cornet, cela marque surtout un renouveau déjà entraperçu l’année dernière et qui se confirme cette année.

 

Je râle donc je suis

Vainqueur de son troisième tournoi professionnel, c’est avec une envie de junior que la française est allée chercher sa victoire. Face à un public frileux et radin en encouragements (dont elle s’est plaint lors de sa demi finale au couteau face à la jeune Bouchard), Cornet a puisé dans son caractère la force nécessaire pour surmonter l’adversité. En finale, elle a su faire le dos rond en faisant tout d’abord briller son adversaire, Lucie Hradecka, dont la puissance à deux mains des deux côtés fait volontiers des trous dans le terrain. Efficace dans la filière courte , la tchèque peinait beaucoup plus lorsque Cornet arrondissait au milieu du court, sans angle et en s’arrachant sur chaque balle. Malgré deux premières balles de set obtenues à 5/4, le travail de sape de la française aboutit au gain de la première manche au tie-break avec notamment deux doubles fautes de la tchèque (7/4). Un break d’entrée blanc (avec un super point amortie/lob/re-amortie/re-lob) pour la jeune niçoise et le match était plié. Rougie et meurtrie par l’effort, Hradecka s’effondra pour sa seconde finale à Strasbourg et laissa Cornet exploser de joie à la fin d’un second set avalé en 20 minutes.

Perdue en chemin

Retrouver Alizé Cornet dans le Top 30 après l’enfer qu’elle a connu en 2010 et 2011 (descente au delà de la 100e place mondiale) est une preuve sans équivoque de la force mentale dont elle fait preuve aujourd’hui. Autrefois joueuse surdouée arrivée presque trop facilement aux portes du Top 10 en 2009, elle avoue elle-même s’être laissée aller pour glisser lentement mais sûrement vers le pire pour un sportif de haut niveau : le manque de confiance. Ajouté à cela un manque de motivation peu compréhensible pour ce jeune âge et voilà le public français stoppé net dans le fantasme de voir l’un de ses meilleurs espoirs prendre le flambeau délaissée par Mauresmo et consort. Pour se reconstruire, Cornet a puisé dans la bagarre et la « grinta » l’énergie lui permettant enfin de retrouver ses sensations et surtout une place en adéquation avec ses moyens. Sa marge de progression reste encore très élevée et laisse espérer de meilleurs jours. Dès demain à Roland-Garros?

Conférence de presse d’après match d’Alizé Cornet

Une expérience riche et instructive

La première expérience de Just Tennis se termine ainsi sur une note très positive avec la joie de voir triompher une joueuse française dans un tournoi français. Orientée « 100% découverte », cette semaine en qualité de presse locale nous a permis d’approcher d’un peu plus près ce monde totalement inconnu. Avoir la chance de couvrir un tournoi professionnel alors que nous avons lancé il y a à peine six mois ce blog nous conforte dans l’envie de nous investir et de nous améliorer. A notre charge de continuer dans cette voie pour proposer des reportages attrayants et pertinents. Merci à ceux qui nous lisent et qui nous soutiennent et à très bientôt sur un autre tournoi !

Un remerciement très spécial à Adrien Bosch, contact presse pour l’organisateur des IS Quarterback, qui nous a fait confiance en acceptant de nous délivrer les accréditations.

A propos

Boulimique de tennis, je suis ce sport depuis désormais une vingtaine d'années. Signe distinctif : un gros coup droit, ça aide toujours ;-)

Publié dans Discussions, Internationaux de Strasbourg, National, Reportages, Tournois français, Vidéos, WTA Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives

  • 2017 (4)
  • 2016 (20)
  • 2015 (13)
  • 2014 (30)
  • 2013 (64)
  • 2012 (15)
  • 2011 (6)
  • 2010 (3)